Batman plus fort que Saturnin ?!

Pecheur
18 juillet 2017

Le Suicide Duck et le 3D Rad Savage Gear avaient égayé la saison 2016 carnassier ; après le canard dépressif et suicidaire et le rat plus vrai que nature, voici la chauve-souris signée Mads Grosell, le concepteur génial de Savage Gear !

Préparez-vous pour des attaques dignes d’un film d’horreur… en surface !
L’envie de Mads Grosell est de créer des leurres de plus en plus réalistes, imitant l’apparence et la nage de diverses proies auxquelles les carnassiers ne peuvent pas résister, nous a amené à concevoir les incroyable 3D Suicide Duck et 3D Rad !
La prochaine étape des leurres de surface est la 3D Bat, le « crawler » le plus réaliste et le plus incroyable que vous ayez vu ! La 3D Bat vous bluffera avec ses superbes détails issus du scan 3D, sa nage exceptionnelle et une sonorité distincte riche en « plop » qui fera venir les poissons carnassiers de très loin !
Corps en Hard ABS équipé d’ailes en acier inox, conçu pour encaisser les attaques les plus brutales !
Ramené en linéaire, le leurre nagera en surface comme une vraie chauve-souris qui essaye désespérément de rejoindre la berge ! Changez la vitesse de récupération de temps à autre et pensez à réaliser des pauses dans l’animation, ou bien ramenez simplement en linéaire jusqu’au bord ! Mais animez avec la canne relativement haute.
Un leurre parfait pour la pêche du bass, du brochet, du musky ou encore des silures !

La 3D Bat est disponible en 3 tailles : 7cm – 14g, 10cm – 28g et 12,5cm pour 54g spécial gros spécimens !

 

 

Brochet Sandre Magazine N° 104

Pecheur
6 juillet 2017

Dans le N° 104 de Brochet Sandre Magazine de juillet / août / septembre 2017  actuellement en kiosque, retrouvez :
– Brochets : cartonnez entre deux eaux !
– Couleur des leurres : les détails sui font la différence
– Pêche en Kayak : franchissez le cap !
– Pitching et flipping : lancez-vous…
– Sandre en été : les techniques qui rapportent
– Mini-leurres de surfaces : maxi-sensations !
– La lame : un petit bout de métal qui vous fera vibrer
– Spinner XL et XXL

Retrouvez l’offre d’abonnement de BSM sur Pecheur .com

Brochet Sandre Magazine N°103

Dans le numéro 103 de mai-juin 2017 actullement en kiosque de Brochet Sandre Magazine, retrouvez  pleins de secrets d’ouverture :
– brochets : pourquoi je pêcherai gros !
– sandres : l’éloge du dynamisme
– grosses perches d’ouverture : c’est le moment !
– tirez le meilleur parti des chasses
– brochets et poissons nageurs
– grosses truites de lac de barrage
– silures : le coup du soir au vif du bord
– les leurres UV
– Imagerie 3D des sondeurs
– comment choisir son trailer de chatterbait

Mais aussi les rubriques shopping, tests et bien plus encore ! Brochet Sandre Magazine dont vous pouvez retrouver l’offre d’abonnement sur Pecheur.com !

Avec quoi pêcher le brochet ?

Pecheur
7 avril 2017

Le brochet est un poisson d’eau douce mythique par sa taille, par son comportement, par le fait qu’il est dans nos eaux depuis des siècles. Cela explique qu’il soit le poisson préféré de beaucoup de pêcheurs. En plus, une multitude de techniques permettent sa capture.

Une des particularités de ce poisson est ses dents, très coupantes et qui nécessitent l’emploi d’un bas de ligne résistant aux coupures, en gros nylon ou fluorocarbone, acier ou titane.

 

Le brochet au vif, au posé :

On peut dire que c’est la façon la plus traditionnelle : vous mettez un petit poisson vivant sur l’hameçon, il est maintenu à une profondeur définie avec une flotteur et/ou un plomb, et vous attendez qu’un brochet l’attaque. A noter qu’il est préférable d’escher votre vif avec un triple sur le dos, cela permet de ferrer à la touche et de ne pas trop blesser le carnassier si vous le remettez à l’eau.
Rien n’empêche d’utiliser une technique moins « posée », et de vous déplacer pour essayer plusieurs postes dans la session, en n’essayant que 15 minutes par poste.

Une canne télescopique généralement d’une longueur comprise entre 3 à 3,50 mètres accompagnée d’un moulinet débrayable sera parfaitement adaptée pour pêcher le brochet au vif, en version statique (jusqu’à 3 cannes) ou itinérante.

 

Le brochet aux leurres :

L’autre méthode pour pêcher le brochet, qui a pris un énorme essor ces dernières années, est la pêche aux leurres. Du bord, en bateau, en float tube, en toute saison, à tous les endroits : c’est polyvalent, c’est simple et ludique et peu de matériel est nécessaire, ceci doit expliquer ce succès grandissant.

Deux grandes familles de cannes et de moulinets sont disponibles pour pêcher le brochet aux leurres : le casting ou le spinning.

Casting

La canne casting avec ses anneaux et son moulinet tournés vers le haut en action de pêche peuvent dérouter les non-initiés mais le casting est plus fluide, plus puissant et permet de pêcher plus rapidement. Il convient cependant difficilement à des leurres de moins de 20g sauf à utiliser un ensemble spécial dit light. Les cannes casting dépassent rarement les 2,50m et peuvent être monobrinsoffset (la poignée se démonte et garde la « pureté » du blank d’une momobrin avec un encombrement moindre), multi-brins (généralement 2 brins de longueur égale) ou de voyage avec un encombrement très réduit (50à 65cm) afin d’être acceptée comme bagage de cabine en avion et éviter ainsi des frais supplémentaires à l’embarquement…

Spinning

Sans le savoir, vous utilisez peut-être déjà une canne « spinning », l’autre grande famille de cannes à lancer, celles que l’on connait le plus en France, avec le moulinet et les anneaux « logiquement » en bas en action de pêche…
Les cannes spinning peuvent être, elles aussi, nomobrins, ou offset (mais c’est assez rare), multibrins voire télescopiques (grandement utilisées pour la pêche au posé) et existent aussi en version voyage compactes. Pour accompagner votre canne spinning, un moulinet frein avant est le plus adapté.

Leurres Durs

Qui ne connait pas le poisson nageur ? Notamment la marque mythique Rapala (qui porte le nom de son créateur : Lauri Rapala, le père des premiers poissons nageurs dès 1930), devenue presque un nom commun Frigidaire ou Coca Cola.
Une des règles de base pour trouver votre leurre réside dans sa bavette (la petite plaque sous le nez du leurre) pour ceux qui en sont pourvus. Plus la bavette est grande, plus le leurre pêchera en grande profondeur, et inversement. La plupart des poissons nageurs pêcheront dans 1 à 2 mètres d’eau, guère plus. Seuls les crankbaits et les vibrations pêcheront plus profondément.

Toutes les animations sont possibles, un simple lancer-ramener (notamment pour les cranks et long bills), des petits coups de scion saccadés (pour les jerkbait) avec des pauses plus ou moins longues et en faisant varier la vitesse de récupération : c’est selon vos envies et surtout celles des poissons !

 

Leurres métalliques

Autres très grands classiques de la pêche du brochet : les leurres métalliques, que ce soit les cuillers tournantes ou ondulantes, les lames vibrantes, les spinners ou buzzbaits pour ne citer que les plus connus.

 

Les cuillers tournantes et spinners (et leurs homologues buzzbaits qui remplacent les palettes par une hélice) s’utilisent de la même façon : vous lancez, attendez qu’elles atteignent la bonne profondeur, puis vous ramenez doucement. L’ondulante peut aussi s’utiliser comme ça, mais avec elle vous pourrez aussi expérimenter des pauses ou des actions plus saccadées qui envoient des reflets.

Leurres souples

Pas chers, ultra polyvalents, des milliers de formes, couleurs et poids différents ; l’utilisation des leurres souples a littéralement explosé durant la dernière décennie en même temps que les leurres durs : tout le monde se souvient des premiers Twist !

 

3 grandes formes de leurres souples sont utilisées pour le brochet. Le shad possède une caudale en forme de « pelle » qui bat de gauche à droite en le ramenant, c’est le leurre souple qui déplace le plus d’eau. Il existe aussi une caudale en forme de « virgule »  qui s’anime à très basse vitesse, et ondule juste, c’est plus discret que le shad. Enfin les leurres finesses n’ont pas de caudale, ou alors une queue plate qui s’anime très peu, utilisés pour les pêches verticales ce qui est courant pour le sandre mais encore très peu répandu pour le brochet.

Pour les petits brochets, un shad ou virgule de 12 cm avec une tête plombée 4/0 sera idéal. Ensuite, pour sélectionner un peu et éviter les brochets non maillés vous pourrez monter progressivement jusqu’à un leurre de 25 cm pour une TP de 8/0.
A partir de 15 cm, il est fortement conseillé d’ajouter un hameçon triple sur le ventre du leurre, car le brochet aura plus tendance à attaquer au milieu et par-dessous que de gober le leurre entièrement. Le plus simple est d’acheter un stinger (bas de ligne équipé d’un hameçon triple) ou de le réaliser vous-même avec de la tresse en acier.

 

Les shad à palette

C’est un leurre hybride qui mérite une place à part dans les leurres à brochet, tellement il a réussi à prendre des poissons avec une utilisation ultra simple.
Ces leurres sont vendus prêt à l’emploi avec un triple sous le ventre, ils ont une forme de poisson souple et à la place de la queue, une palette métallique. Il se lance très facilement, reste en surface si vous ramenez vite ou, au contraire, peut aller chercher les brochets sur le fond si vous le laisser descendre.

L’animation typique consiste à donner un grand coup de scion pour faire décoller le leurre, et de le laisser retomber en surveillant la ligne car le brochet attaque souvent à ce moment. Vous pouvez aussi simplement lancer et ramener, cela reste très efficace.
Le Divinator est le représentant et bestseller des shads à palette mais d’autres marques ont repris le concept devant le succès du leurre de Biwaa.

 

le brochet aux Big baits

Depuis quelques années, certains bons résultats de pêcheurs officiant avec du matériel surdimensionné a donné envie et mis à la mode la pratique du « big bait » pour pêcher les poutres, les buches, les parpaings : bref les très très gros brochets ! Cela prend généralement en compte toute pêche avec un leurre dépassant 50 gr, et on ne sait pas encore la limite haute, avec des leurres atteignant 500/700 gr récemment ! Le passage en casting sera une quasi obligation pour pratiquer durablement le big bait.

On peut diviser cette pêche en deux grandes catégories : des poissons nageurs sans bavette (jerkbait) qui sont à manier avec des coups de scions brusques et des canne courtes. Et la pêche au swimbait avec des cannes plus longues, consistant à imiter un poisson nageant tranquillement en ligne droite, que ce soit avec des leurres durs ou souples.

 

 

Comment débuter en bigbait sans investissement ?

Pecheur
16 mars 2017

Le 3D Roach 18cm de Savage Gear est le leurre parfait pour débuter au big bait sans avoir forcément à acheter du matériel spécifique. Disponible en 5 couleurs dont les plus naturelles sont le gardon (01), le rotengle (02) ou la brème(03) ; le 3D Roach 18cm dispose de deux densités : 80g pour la version slow sinking ou 86g pour la version qui coule plus rapidement (modérate sink).
Équipé de l’ingénieux système Line Thru qui augmente le ratio touche/capture et qui évite au leurre de se déchirer pendant le combat grâce à l’ergot métal du
Line Thru Modifier qui permet de déporter l’hameçon sous le leurre.
Comme l’explique Numa dans la vidéo, vous pouvez remplacer le bas de ligne acier du 3D Roach par une pointe en Regenerator plus discret.

VMC série 75

Choisir son modèle d’hameçon triple haut de gamme le mieux adapté à votre style de pêche est désormais encore plus facile que jamais grâce au nouveau guide VMC Série 75′ de VMC, le leader incontestable des triples (made in France, : Cocorico !)

Pêche légère, pêche standard, pêche au gros ; les triples VMC de la Série 75′ sont clairement identifiés suivant les poissons recherchés, avec des pictogrammes (1X, 2X… jusqu’à 6X) mentionnant leurs résistances.

 

 

VMC pousse la plaisanterie, ou le professionnalisme n’ayons pas peur des mots puisqu’ils sont un des rares fabricants à le faire, jusqu’à proposer sur son site des pdf à télécharger puis à imprimer (sans mise à l’échelle sur votre gestionnaire d’impression). Avec les hameçons en taille réelle, impossible de se tromper de taille : vous n’avez plus d’excuses pour changer vos hameçons pour des VMC !

Unboxing Pecheur par Sensation Fishing

picto player videoIn the box !

L’anglicisme « unboxing » désigne une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans laquelle des clients se filment en train de déballer le colis qu’ils viennent de recevoir…

Dans cette vidéo signée Sensation Fishing ; 3 jeunes pêcheurs nous présente leurs derniers achats réalisés sur Pecheur.
Bon déballage !

 

La chance à la pêche

Pecheur
27 octobre 2016

Picto engrenagesbrochet pecheur.comLa chance aide parfois, le travail toujours…

On peut faire des milliers de kilomètres par an, rester concentré des heures voire des jours, dépenser des sommes folles en matériel, sacrifier toute vie sociale, il faut se rendre à l’évidence que des fois cela ne suffit pas : la chance peut jouer un rôle pour certaines prises ! Voici un petit récit édifiant qui le prouve.

Ce matin printanier je suis à la recherche de brochets sur un lac de barrage. Mon collègue Alex m’accompagne, et nous commençons à peigner une bonne longueur de bordure, lui en essayant les perches sur des petits jerkbaits moi sur des gros swimbaits pour sélectionner les beaux brochets.

A un moment Alex s’essaie au Rapala X-Rap Countdown de 7 cm (couleur Olive Green), mais il emmêle une fois sur deux. Pour voir si cela vient du leurre ou de son lancer, je lui demande la canne pour essayer. Je lance au plus loin derrière le bateau, et bien entendu en freinant à l’atterrissage cela ne s’emmêle plus ! Je mouline au plus vite pour essayer à nouveau quand le leurre se fait happer, et le scion se met à bouger fortement : un poisson est pendu ! Le seul de la matinée pour l’instant ! Et le pire, c’était un beau brochet de 80 cm qui n’avait pas daigné attaquer mes leurres spécifiques 5 minutes auparavant !

brochet-de-80cm-qui-a-voulu-du-petit-poisson-nageur

Une chance en amène une autre

Le lendemain, je pêche seul sur mon bateau, mais le midi je retrouve un ami pour manger ensemble sur la berge. Je dois tester quelques cannes bigbait pour un article dans le magazine en ligne 1Max2Peche, et après manger je profite de sa présence pour lui demander de faire mon photographe. On va notamment faire des photos de cannes pliées au lancer.

le-test-de-lancer-canne-pecheur-com

canne : Abu Garcia Svartzonker Signature
moulinet : Dam Quick Optimus 301

Je me place face au soleil, je prends la direction qui permet au photographe de bien voir la courbure de la canne et je lance de toutes mes forces. Je ramène au plus vite le leurre pour enchaîner les photos mais il m’arrive la même chose que la veille : je sens une attaque et le leurre ne veut plus du tout avancer dans ma direction. Mais là, le poisson vient moins vite, et il résiste beaucoup. Et pour cause, à la première chandelle on s’aperçoit que c’est un très beau brochet ! Enfin il est dans l’épuisette, et le mètre indiquera 107cm ! Bien sûr on hallucine tous les deux de la situation, et on ne sait pas quoi dire !

brochet-107cm-pecheur-com

Bref, ce week-end je n’aurais pris que 2 brochets, et les deux dans des circonstances très particulières, que l’on peut appeler sans doute de la chance !
Bien sûr il ne faut pas compter dessus à chaque fois, mais quand elle arrive, elle est bienvenue : ne boudons pas notre plaisir !

Anthony – Team Pecheur.com

Team Pecheur à Montpon-Ménestérol

Pecheur
20 octobre 2016

picto concoursbrochet pecheur.comChampionnat de France bateau Challenger  15/16 Octobre 2016 à Montpon-Ménestérol

 

Cette dernière manche se déroule sur la rivière Isle à Montpon-Ménestérol (24 – Dordogne), le niveau de l’eau très claire est surtout comme partout très bas… Ne connaissant pas du tout le secteur, quelques recherches sur Internet m’ont permises de cibler essentiellement les perches et les brochets dont la population est très correcte sur ce parcours.

 

team-pecheur.com

 

Samedi 15 octobre

Le rendez-vous est donné à 7h30 pour le briefing, le café et échanger quelques mots avec nos amis et autres compétiteurs. Une des écluses sur le parcours est en panne, de ce fait, il faut faire un choix, soit le parcours du haut, soit celui du bas en sachant qu’il ne sera pas possible d’en changer au cours de la journée…

Je choisi au hasard le secteur du haut qui est très joli, par contre la mise à l’eau est compliquée, les plus gros bateaux ne peuvent l’utiliser. De plus, mon coéquipier Bruno souffrant n’a pu m’accompagner, c’est donc seul que je disputerai ces deux jours.

Samedi 9h30 : départ de la première manche, nous sommes 12 sur ce secteur, les bateaux se dispersent et déjà quelques poissons se font leurrer… Je touche rapidement mes premières petites perches, j’insiste sur le spot mais la taille réglementaire n’est toujours pas dépassée… Après une bonne vingtaine de petites perches prisent sur un leurre Molix RA Shad en 5cm, coloris 07 monté sur une tête Illex Straight Jig Head  en 3.5gr, (une belle zébrée estimée à plus de 40cm se pique et le combats qui s’en suit est très excitant…

illex-straight-jig-head-molix-ra-shad

Je sors l’épuisette mais elle se décroche très près du bateau ! Je suis déçu mais pas désespéré ! Je relance au même endroit et bing à nouveau ! Quasiment la même taille mais elle aussi se décroche… Décidément… Tant pis ! Je change de leurre, de spot, de veste, de casquette, de lunettes (mais pas de slip) mais malheureusement rien à faire ! Je n’arrive pas à rentrer ni perches ni brochets ! Il est 16h30, la fin de la manche sonne et je dois me remettre vite en question pour demain…

 

sakura-monarc-team-pecheur-com

 

Dimanche 16 octobre

9h00 : départ de la seconde et dernière manche, toujours sur le même secteur et avec un nouveau slip… Peut-être une erreur, mais nous ne sommes plus que 7 sur ce bief ; avec la pression de pêche du samedi, je me dis que ce sera dur sur la totalité du parcours. Je cherche en priorité le brochet Au spinnerbait Sakura Monarc coloris Real Life Bass, après quelques mètres parcourus, j’aperçois un joli brochet bien maillé qui se retourne sur mon leurre, le suit sur presque 1 mètre mais qui au dernier moment le refuse avec une délicatesse qui me rends…

 

sakura-monarc-team-pecheur-com2

 

J’insiste, je change de leurre mais rien y fait !! Tient ! On dirait la journée d’hier… Je retourne sur le spot à perches, des petites comme d’habitude et comme la veille j’en décroche une bien maillée aussi… Le moral tombe, le soleil monte et l’heure de la fin approche… Sur les 7 bateaux sur le secteur, nous sommes tous capot…

C’est donc en bon dernier que je termine ces deux jours, comme quoi, on a toujours à apprendre à la pêche… Comme on dit : l’important, c’est de participer ! Félicitations aux vainqueurs !!

Merci à Pecheur.com pour leur soutien et à bientôt pour de nouvelles aventures…

Gardez la pêche !!

Eric (sans Bruno)

eric-team-pecheur

Histoires Naturelles avec Henri Limouzin

Pecheur
21 septembre 2016

picto player videobrochet pecheur.comJe vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaître… En 1983, le regretté Henri Limouzin nous livre ses astuces pour pêcher le brochet dans le Thouet à Montreuil Bellay ( 49 – Maine et Loire )
C’est, certes, vintage mais pour beaucoup de quinquas tout à commencé par là…