Destination H2O – Episode #2 – Lac de la forêt d’Orient

Pecheur
5 mai 2017

Pour ce second épisode de la série « Destination H2O » ; découvrez dans le cadre d’une pêche de 4 jours en bateau avec Jocelyn Dupré et Patrick Zambeaux, en plein cœur de l’été : le fantastique lac de plaine d’Orient !
Plongé, aquascope, montage, appâts, amorçage… et grandes communes. Ils vous exposent en images leur approche en bateau sur un lac pas tout à fait comme les autres…

Thierry Bissonnier & Jocelyn Dupre que vous pouvez retrouver sur la page Facebook  de Nash France.

 

La Pêche et les Poissons N° 864

Pecheur
28 avril 2017

Dans le numéro de mai 2017 de La Pêche et les Poissons dont vous pouvez retrouver l’offre d’abonnement sur Pecheur, retrouvez :

– bg bait, big pike !
– l’interview du Président de la FNPF
– le casting jig, le leurre à aspe par excellence
– le double twist pour le silure
– streamers à brochet : faciles à monter !
– truite au vairon manié : aval ou amont ?
– les arpes au coup : les bombes des gravières !
– bien choisir ses hameçons au feeder
– 5 cannes pour bien débiter en casting
– la vue, un sens essentiel pour les poissons

Mais aussi la rubrique portrait (Dominique Alavoine, la force de la passion), le coin de pêche le lac de Maury au coeur du Rouergue), les rubriques tests, le leurre du mois (Kick-S Minnow Weedless de Dan Effzett disponible en 11, 14 et 18cm) mais aussi un nouvel épisode de La Vandoise de Foissy. Retrouvez également La Pêche et les Poissons sur Facebook et sur leur site internet.

Kick S Minnow Weedless de DAM

Destination H2O #1 – Bin El Ouidane

Pecheur
11 avril 2017

Pendant 8 jours, la team Nash France s’est envolée avec leur ami Nicolas pour un majestueux lac plongé en plein coeur de l’Atlas entre les montages enneigés et les terres vallonnais arides et caillouteuses quasi désertiques…
Un excellent moment de pêche et d’amitié immortalisé en vidéo et qu’ils souhaitent partager avec vous.

 

1Max2Carpe, le hors-série carpe de 1Max2Pêche

Pecheur
6 avril 2017

C’est ce qui nous a poussé à réaliser ce numéro Hors-Série Spécial Carpe car il faut bien l’avouer, nous en avions terriblement envie puisque l’aventure a commencé il y a 10 ans pour quelques-uns d’entre nous.

C’est également ce que nous vous souhaitons, tout au long de cette nouvelle saison de pêche qui a déjà commencé pour certains, et de forte belle manière. Le plus important lorsque vous vous rendez au bord de l’eau, c’est de prendre de plaisir, pour oublier les tracas du quotidien et apprécier les moments au bord de l’eau. Comme on dit : « les pires jours de pêche sont toujours mieux que les meilleurs jours de travail ! ». Faites-en sorte que cette passion vous anime le plus longtemps possible, et vous apporte ces petits brins de folie avec des poissons d’exception.

Nous espérons que vous prendrez du plaisir à lire cet hors-série spécial Carpe, que la passion sera au rendez-vous et nous comptons sur vous pour le partage : on ne vous demande rien d’autre, ni le moindre centime, ni la moindre information sur vous. La seule chose dont nous avons besoin, c’est que vous fassiez connaitre le magazine tout autour de vous. Plus nous aurons de lecteurs, plus nous pourrons vous faire plaisir à travers de nouveaux projets… et qui sait, de nouveaux magazines !

Geoffray Juillard – rédacteur en chef d’1Max2Carpe

Au programme de ce 1Max2Pêche spécial carpe, que la carpe, rien que de la carpe :
– Comment les carpes communiquent entre-elles
– Qui sont les carpistes
– Le downsizing quand plus rien ne fonctionne !
– Les stratégies productives des rédacteurs de 1Max2Pêche
– La période de fraie
– L’acide butyrique, le composant secret de certaines bouillettes

mais aussi les rubriques récits de sessions, noeuds, montages, bricolages, underwater, tests, recettes (par pour cuisiner les carpes mais les bouillettes)

 

 

Choisir sa barque ou son bateau de pêche

Il est légitime pour le pêcheur de carnassiers ou de carpes de vouloir un jour s’affranchir des contraintes de la terre ferme. Pour l’un, il aura accès à de nouveaux postes, et pourra approcher les bordures de manière ultra efficace côté large. Pour l’autre cela permettra aussi d’accéder à de nouveaux postes, et aussi de poser ses montages et l’amorçage avec une précision extrême.
Et pour les deux c’est l’assurance de voir éventuellement plus de poissons dans l’épuisette en contrant les obstacles.

Barque rigide

Les avantages des barques rotomoulés (en ABS injecté) sont avant tout la solidité (contre les rochers et bordures), l’aménagement faciles (moteur avant, porte canne), une faible prise au vent et un confort et place à bord (bancs et/ou coffres de rangement déjà inclus).
Les inconvénients sont une stabilité inférieure à un pneumatique et surtout un transport plus pénible : la remorque ou les barres de toit sont indispensable, sans parler du poids supérieur…

Bateau pneumatique

Les bateaux pneumatiques offrent l’avantage d’une plus grande stabilité que des rotomoulés, un transport indéniablement plus facile (dégonflé, un pneumatique entre dans un coffre de voiture citadine) et une plus grande capacité de charge. Le principal inconvénient est sa fragile contre les rochers coupants et/ou bois morts et plus anecdotiquement une plus grande prise au vent et les boudins prennent un peu de place à l’intérieur de l’embarcation.

Le pneumatique donnera le choix entre 3 planchers différents :
– lattes : simple et léger, mais peu stable, sauf à bricoler une planche de contreplaqué marine. Par contre aucune tenue en navigation.
– aluminium : très stable, mais lourd et pénible à mettre en place. Bonne tenue en navigation.
– gonflable : léger, stable, bonne tenue en navigation. Réunit les qualités de deux précédents, sauf un inconvénient : compter 2 minutes pour le gonfler.

 

On peut résumer en disant qu’un pêcheur de carnassiers sera plus orienté vers une barque en dur notamment pour éviter la prise au vent et pour l’aménager. Le carpiste lui plus un pneumatique pour son transport facile. Retrouvez ici le grand choix de bateaux (rigides et gonflables) présents sur Pecheur.com

Enfi, la navigation est un risque, qui occasionne plusieurs morts chaque année en France. Pour s’en prémunir et revenir à la maison mettez un gilet de sauvetage à chaque sortie !

Plus de détails et de précisions, notamment sur les bateaux aluminium pas abordés ici :
retrouvez un article complet sur 1Max2Pêche.

Pour plus de renseignements sur votre future embarcation (rigide ou pneumatique), n’hésitez pas à contacter Eric, notre conseiller technique et compétiteur bateaux FFPS Challenger : ses coordonnées figurent sur toutes les fiches article des bateaux

1Max2Pêche N°20

Dans le numéro 20 (mar/avril 2017) d’1Max2Peche, le magazine gratuit de toutes les pêches, retrouvez entre autres:
– Ouverture de la truite en noyée
– Silure aux leurres en moyenne Loire
– Attractants : mythe ou réalité ?
– Se lancer dans la compétition du bord
– Réussir ses pêches de la carpe en eaux froides
– Visez les gros poissons en rockfishing
– Sèche et nymphe : jouez la polyvalence en début de saison
– Pêcher les carpes aux piles de ponts
– La pêche aux feeders à longue distance
– 10 montages coup pour pêcher partout
– et bien plus encore : à consommer sans modération !

1Max2Pêche qui a réussi le scoop halieutique de l’année sur sa page Facebook, avec une publication partagée par 8 800 personnes, avec 1 900 commentaires et ayant atteint plus de 1 500 000 personnes connectées : et tout cela avec une plateforme pour carpistes vue au salon Carp’Reims… Chapeau bas !

FishFriender

Pecheur
6 février 2017

Créé par deux jeunes français, FishFriender est un carnet de pêche sur smartphone, disponible gratuitement sur iPhone et Android. L’application vous permet d’enregistrer de manière simplifiée et très rapide chaque prise effectuée.
Pour être totalement franc, des tentatives de carnets de pêche virtuels se succèdent avec plus ou moins de réussite depuis quelques années mais FishFriender est à l’heure actuelle le carnet de pêche le plus abouti, facile à utiliser et avec des fonctionnalités vraiment poussées dont des données climatiques complètes intégrées automatiquement.

Le fonctionnement est très simple : vous pêchez un poisson, ouvrez l’application, prenez une photo du poisson (et accessoirement un mémo vocal pour vous rappeler du matériel utilisé) et votre capture est automatiquement enregistrée pour vous permettre de remettre rapidement le poisson à l’eau et surtout continuer à pêcher. Pendant ce temps, l’application récupère toutes les données environnementales de votre lieu de pêche géolocalisé : la météo, la température, le taux d’humidité dans l’air, le vent, la pression atmosphérique, les phases de la lune, les marées…
Le soir venu, vous pouvez reprendre chacune des photos de vos prises de la journée pour compléter les fiches de captures associées.

Fiche de capture détaillée :
Un des plus de FishFriender sont ses fiches de captures vraiment détaillées. Outres les données environnementales automatiquement enregistrées, vous pouvez identifier l’espèce de poisson d’eau douce et de mer (la liste est vraiment complète et ne se contente pas des poissons communément rencontrés), la technique de pêche, le poids et la longueur, la durée du combat, si le poisson à été relâché et un champ libre pour noter des observations. Vous pouvez également affiner la géolocalisation automatique du lieu de pêche déjà très précise (pour les maniaques qui veulent retrouver au mètre près leur spot de pêche) et surtout indiquer le matériel utilisé !
En effet FishFriender intègre une base de données de matériel qui s’agrandit de jour en jour et que vous pouvez compléter vous-mêmes. Vous pouvez ainsi constituer votre « boîte de pêche numérique » et indiquer pour chaque prise avec quel leurre, canne et moulinet vous avez pris le poisson, ce afin de déterminer quel équipement fonctionne le mieux en fonction des espèces, lieux, saisons et conditions météo.
Pour chaque prise, vous avez accès non seulement aux données météo au moment de la prise, mais également à l’évolution de la température, de la pression atmosphérique et des marées sur l’ensemble de la journée.

Vous pouvez ainsi accéder à l’historique de toutes vos prises, les visualiser dans votre carte de pêche soit en mode liste, soit en mode carte et analyser ainsi les conditions les plus propices à de meilleures prises.

 

Social fisher
FishFriender comprend également une partie sociale.  Vous pouvez poster vos captures avec ou sans géolocalisation (n’ayez crainte, l’emplacement de vos spots de pêche reste caché, à moins que vous n’en décidiez autrement), suivre vos amis, admirer leurs prises, équipement et techniques préférés !

L’application n’en est qu’à ses débuts : les créateurs travaillent déjà sur de nouvelles fonctionnalités, notamment l’analyse de votre carnet de pêche pour vous conseiller les meilleurs moments / matériels pour aller pêcher, en se basant sur votre historique et vos habitudes.
Ils projètent également de créer des systèmes de comparaison / concours entre pêcheurs, afin de savoir enfin qui est le meilleur de la bande d’amis !

N’hésitez pas à la tester, pour rappel, c’est entièrement gratuit !

1Max2Pêche #19

Pecheur
2 février 2017


Dans le 19ème numéro du magazine de pêche gratuit 1Max2Pêche (Janvier /février 2017), découvrez entre autre un article sur les décroche-leurres, la truite aux leurres en réservoir, un dossier gros leurres pour gros poissons, la pêche à la dandine, le feeder entre deux eaux, le surfcasting de nuit, comment réussir vos clichés au bord de l’eau, comment éviter les décrochés, la carpe en lac de barrage, la pêche des calamars en branko style, le pain en carpodrome,  le montage au caillou pour la carpe, des tests de matériels et bien plus encore…

 

 

Retrouvez également le 1er hors-série sur les noeuds de pêche ! un guide de 35 noeuds : indispensable !
Quoi de plus frustrant que de se retrouver au bord de l’eau et ne plus se souvenir comment faire un noeud un peu spécifique. Pas de panique, avec ce guide, une fois téléchargé sur l’application mobile gratuite d’1Max2Pêche, vous allez pouvoir consulter la réalisation du noeud, même sans connexion internet ! Les noeuds sont regroupés par catégories (raccord, hameçons, boucles, marins, attache) , notés, détaillés et expliqués. Si vous trouvez que les images sont trop petites, nous vous invitons à faire un double-clic sur le diaporama en haut à gauche, les photos défileront ainsi en plein écran ! Tous les ans, le guide sera réactualisé et comportera quelques améliorations en fonction de vos commentaires.

 

Ce numéro 19 d’1Max2Pêche est à retrouver sur votre ordinateur : vous pouvez simplement le lire , vous pouvez également commander la version imprimée (en format pocket (14,8 x 20,9cm) ou en format classique A4 (21 x 29,7cm) si vous souhaitez soutenir l’effort de guerre de ce magazine online gratuit. Vous pouvez aussi retrouver 1Max2Pêche sur des terminaux mobiles (smartphone et tablette) en téléchargeant l’application dédié (disponible sur l’Apple Store ou Google Play).

 

CNPL 2017

Qu’’il vente, qu’’il pleuve ou qu’’il neige (ce qui est presque toujours le cas), comme à chaque début d’’année depuis plus de 25 ans, les forces vives de la planète pêche se sont retrouvées en Auvergne du 13 au 15 janvier 2017 pour le Carrefour National Pêche & Loisirs. Mobilisant quelques 160 exposants et drainant en moyenne  20 à 25 000 personnes, la 28ème édition du salon de Clermont a confirmé sa place de 1er rendez-vous national de la pêche en eau douce.

L’édition 2017 vit le retour de grands noms à Clermont comme Sert, Sakura, Garbolino, Adam’s, Suissex pour le plus grand plaisir des  amoureux de ces marques et l’arrivée de nouveaux dans la cour des grands comme Fish Connection, Naskan, Black Flagg, Hook’n Fishing, Green Devil et bien d’autres…

Cette édition fut également l’occasion pour les visiteurs de rencontrer des créateurs de renom.
Mads Grosell, alias M. Savage Gear dédicaçait ses créations dont le Suicide Duck et son 3D Rad, énormes succès 2016 tant pour le réalisme de la nage du petit rongeur que pour le côté fun de pêcher avec un caneton.
Yuki Ito, le fondateur de la mythique marque nipponne Megabass était présent sur le stand bondé d’Ultimate Fishing pour présenter notamment le projet Kiss : des cannes Megabass Destroyer spécialement développées pour la France mais nous en reparlerons sûrement…
C’est au coeur du stand Fox, Fox Rage, Fox Cat et Matrix que vous pouviez rencontrer Piotr Piskorski, le fondateur de Salmo, le spécialiste des leurres de très belles factures en bois, entièrement faits à la main et que les aficionados connaissent bien. Maintenant distribués par Fox, les Salmo seront désormais plus accessibles et rencontreront sûrement un succès mérité.

Impossible de présenter ici toutes les nouveautés tant les catalogues 2017 fourmillent de petites pépites. Des leurres de nouvelles couleurs, tailles ou tout simplement des modèles pas encore connus des carnassiers ; des cannes en carbone haut module toujours plus sensibles et résistantes ; des moulinets toujours plus légers et fluides : 2017 sera encore une belle année, malheureusement pas assez longue pour essayer tous ces petits bijoux et assouvir notre passion du poisson.

Vous pouvez retrouvez les meilleurs moments du salon de Clermont 2017 en replay sur Fishing TV.

 

2017

Pecheur
1 janvier 2017