1Max2Pêche N°20

Dans le numéro 20 (mar/avril 2017) d’1Max2Peche, le magazine gratuit de toutes les pêches, retrouvez entre autres:
– Ouverture de la truite en noyée
– Silure aux leurres en moyenne Loire
– Attractants : mythe ou réalité ?
– Se lancer dans la compétition du bord
– Réussir ses pêches de la carpe en eaux froides
– Visez les gros poissons en rockfishing
– Sèche et nymphe : jouez la polyvalence en début de saison
– Pêcher les carpes aux piles de ponts
– La pêche aux feeders à longue distance
– 10 montages coup pour pêcher partout
– et bien plus encore : à consommer sans modération !

1Max2Pêche qui a réussi le scoop halieutique de l’année sur sa page Facebook, avec une publication partagée par 8 800 personnes, avec 1 900 commentaires et ayant atteint plus de 1 500 000 personnes connectées : et tout cela avec une plateforme pour carpistes vue au salon Carp’Reims… Chapeau bas !

Info Pêche N°46

Pecheur
1 mars 2017

Dans le numéro 46 (mars/avril 2017) d’Info Pêche, l’excellent magazine dédié aux pêches au coup (grande canne, anglaise et feeder) actuellement en kiosque, découvrez des articles signés de pêcheurs de renom :

–  comment amorcer moins pour prendre plus par le Professeur David Ewing
– les gardons en rivière au feeder par Alan Scotthorne
– Comment lutter contre les décrochages par le coach Diego Da Silva
-Comment concevoir une amorce à friture par Didier Delannoy
– boostez vos amorces avec des insectes par Christian Monget

Mais aussi vos rubriques habituelles :
– 12 pages de tests de nouveautés dont un comparatif de 9 stations de pêche
– 18 bons coins de pêche pour remplir vos bourriches

Retrouvez également un dossier sur le Deeper, ce sondeur de poche utilisable aussi bien pour le carnassier mais aussi pour la pêche au coup : la révolution est enfin en marche !

La Pêche et les poisson N°862

Pecheur
27 février 2017

Dans le numéro de mars 2017 de la Pêche et les Poissons, retrouvez :
– l’éloge de la lenteur : c’est la clé d’une ouverture réussie
– le portrait d’Aurélien Bachellerie : un détaillant passionné des poissons nageurs à truite
– bien gérer son matériel (stockage, organisation, transport)
– dérèglement climatique : ce qui nous attends…
– adoptez le black shot comme Jon Athur
– il faut la jouer fine au feeder pour les plaquettes
– interpréter le sondeur
– l’osmorégulation
– et de tests matériels :  Shimano Curado 71XG, Sakura Phoxy Minnow HW72S, Abu Garcia Revo Rocket 20, Hearty Rise Trout Force 5 brins, DelacosteLoxus PN230, Illex Tricoroll GT56MD-F et un comparatif de 5 moulinets truite au poisson-nageur ainsiq ue les nouveautés 2017 en électronique embraquée.

 

 

 

1Max2Pêche #19

Pecheur
2 février 2017


Dans le 19ème numéro du magazine de pêche gratuit 1Max2Pêche (Janvier /février 2017), découvrez entre autre un article sur les décroche-leurres, la truite aux leurres en réservoir, un dossier gros leurres pour gros poissons, la pêche à la dandine, le feeder entre deux eaux, le surfcasting de nuit, comment réussir vos clichés au bord de l’eau, comment éviter les décrochés, la carpe en lac de barrage, la pêche des calamars en branko style, le pain en carpodrome,  le montage au caillou pour la carpe, des tests de matériels et bien plus encore…

 

 

Retrouvez également le 1er hors-série sur les noeuds de pêche ! un guide de 35 noeuds : indispensable !
Quoi de plus frustrant que de se retrouver au bord de l’eau et ne plus se souvenir comment faire un noeud un peu spécifique. Pas de panique, avec ce guide, une fois téléchargé sur l’application mobile gratuite d’1Max2Pêche, vous allez pouvoir consulter la réalisation du noeud, même sans connexion internet ! Les noeuds sont regroupés par catégories (raccord, hameçons, boucles, marins, attache) , notés, détaillés et expliqués. Si vous trouvez que les images sont trop petites, nous vous invitons à faire un double-clic sur le diaporama en haut à gauche, les photos défileront ainsi en plein écran ! Tous les ans, le guide sera réactualisé et comportera quelques améliorations en fonction de vos commentaires.

 

Ce numéro 19 d’1Max2Pêche est à retrouver sur votre ordinateur : vous pouvez simplement le lire , vous pouvez également commander la version imprimée (en format pocket (14,8 x 20,9cm) ou en format classique A4 (21 x 29,7cm) si vous souhaitez soutenir l’effort de guerre de ce magazine online gratuit. Vous pouvez aussi retrouver 1Max2Pêche sur des terminaux mobiles (smartphone et tablette) en téléchargeant l’application dédié (disponible sur l’Apple Store ou Google Play).

 

La pêche et les Poisson N°861

Dans le numéro de février 2017 ( N°861) de la Pêche et les Poissons, retrouvez un dossier complet sur les moulinets casting (indispensable pour les pêcheurs qui veulent franchir le pas), un article sur l’impact réel du silure (nous vous conseillons également de lire les études scientifiques sur sa prédation), un article sur les leurres ultraviolets, la truite aux leurres souples, les amorces à feeder, le perche au coup  et bien plus encore…

 

Comment choisir son flotteur

Pecheur
20 janvier 2017

En feuilletant le catalogue Sensas, vous allez vous rendre compte qu’il existe une grande diversité de flotteurs. Afin de faciliter votre choix et que vous puissiez utiliser celui ou ceux qui répondront à toutes vos attentes suivant l’endroit où vous pratiquez et les poissons recherchés, Sensas vous proposons de faire un petit tour d’horizon sur les différents composants qui équipent nos différents flotteurs.

Antenne

Antenne fer
Les antennes en fer sont les plus fines. Plus elles sont fines et plus elles sont sensibles. Elles sont parfaites lorsqu’il s’agit de pratiquer les pêches techniques, lorsque les poissons sont méfiants. En règle générale, leur diamètre est compris entre 0,40 mm et 0,80 mm (avec la peinture). En règle générale, on utilise des flotteurs avec des antennes en métal lorsqu’on utilise des bas de ligne de 0,5/°° à 10/°° et des hameçons n° 18 jusqu’aux hameçons fait main n° 30. Toutes les antennes métalliques qui équipent nos flotteurs bénéficient d’une peinture fluorescente anti-capillarité.

Antenne fibre
En règle générale, il s’agit de fibre de verre transparente recouverte d’une peinture fluorescente (rouge, jaune ou orange). Les antennes fibres ont souvent un diamètre (suivant les flotteurs) de 0,5 mm à 1,5 mm. Il faut savoir qu’à diamètre égal, elles sont aussi sensibles que les antennes en fer et elles sont aussi plus visibles. Très solides, elles ne se tordent pas et ont l’avantage de toujours rester bien droite ce qui permet d’ailleurs de les utiliser avec un oeillet sur l’antenne. Les antennes fibres sont incontestablement les plus polyvalentes car elles associent sensibilité, visibilité et robustesse.

Antenne plastique pleine
Il s’agit des antennes les plus utilisées. Teintée dans la masse, les antennes pleines en plastique offrent une visibilité exceptionnelle. Leur diamètre est compris entre 0,6 mm et 4,5 mm suivant le type de flotteur (du plus sensible au plus gros porteur). Attention, comme ces antennes sont teintées dans la masse, elles peuvent aisément se colorier en noire à l’aide d’un marqueur. Pour que l’antenne retrouve ensuite sa couleur initiale, vous devrez alors utiliser de l’acétone.

Antenne plastique creuse
Généralement de taille comprise entre 1 et 6 mm, ces antennes sont utilisées sur les flotteurs pour la pêche à l’anglaise, au coup et à la bolognaise. Comme l’antenne est assez porteuse, il est possible d’obtenir un équilibrage parfait. Les antennes en plastiques creuses ont le mérite d’être très visibles et ce, par tout type de temps. Ces antennes sont généralement assez porteuses et sont absolument parfaites pour pêcher avec des esches assez volumineuses ou lorsque les conditions sont difficiles ; vent fort, vagues sur l’eau, passage de grosses péniches, etc.. Toutes nos antennes plastique creuses sont recouvertes d’une peinture fluorescente anti-capillarité.

Antenne bambou
Ces antennes porteuses ont l’avantage de rester bien sensible. Elles ont généralement un diamètre compris entre 1,5 mm et 3 mm. Au même titre que les antennes creuses, il est possible de les équilibrer à mi-antenne. Ces antennes sont généralement très utilisées par les pêcheurs qui pratiquent en carpodrome.

Antenne balsa
Elles sont généralement très porteuses (diamètre de 2 à 8 mm suivant le flotteur) et sont parfaites pour pêcher les beaux poissons à la pâte ou encore pour pratiquer les pêches à la graine(maïs, chènevis, blé). Elles sont aussi souvent utilisées par ceux qui pêchent les truites en plan d’eau avec des gros vers de terre, tébos, teignes, etc.

Oeillet

Oeillet situé sur la partie supérieure du corps
L’immense majorité des flotteurs possèdent un oeillet situé sur la partie supérieur du corps du flotteur. Ils ont l’avantage que lorsqu’on bloque la ligne, le flotteur ne ressort pas de l’eau.

Oeillet sur la base de l’antenne
Le fait que l’oeillet se trouve sur la base de l’antenne permet de pratiquer correctement la pêche « à retenir » car l’intégralité du corps du flotteur reste toujours sous l’eau. Cela permet aussi d’avoir un meilleur contrôle de ligne tout en bénéficiant d’un flotteur très sensible. Pour finir, la position de l’oeillet permet au pêcheur de retenir la ligne sans pour autant avoir la pointe de la canne sous l’eau ; De ce fait, les ferrages sont toujours plus efficaces !

Fil intérieur central
Très utilisé pour les pêches de gros poissons et les pêches dites à l’arracher, lorsque les poissons sont très nombreux. Les flotteurs équipés de ce type d’antenne sont généralement souvent très robustes. Tous nos flotteurs à fil intérieur central sont parfaitement étanches grâce à la présence d’une gaine plastique centrale qui traverse le flotteur de part en part.

Fil intérieur latéral
Permet d’avoir un flotteur très sensible tout en bénéficiant d’un flotteur robuste. Les flotteurs à fil intérieur latéral peuvent s’utiliser aussi bien en rivière, en canal qu’en étang.

Oeillet à extrémité de l’antenne balsa.
De part sa position, il permet de lancer le flotteur et d’éviter les emmêlements. L’oeillet permet de créer un sillage sur la surface de l’eau lorsqu’on récupère le flotteur. Des modèles souvent très utilisés par les pêcheurs de truites en étang.

Quille

Quille fer Inox
Toutes nos quilles sont traitées contre la corrosion. Les quilles en fer sont les plus utilisées. Elles assurent au flotteur une grande stabilité tout en conservant une grande sensibilité. Les quilles en fer sont idéales pour pratiquer les pêches à caler et pour pratiquer les pêches techniques. On en trouve aussi bien sur les flotteurs conçus pour pêcher les ablettes que sur les flotteurs plats. Diamètres généralement utilisés : de 0,3 mm à 1,2 mm.

Quille en fibre de verre
Ces quilles très robustes sont parfaites pour pêcher les carpes. Elles sont aussi souvent utilisées sur les flotteurs conçus pour la pêche à la bolognaise. Diamètres généralement utilisés : de 0,8 mm à 2 mm.

Quille en carbone
Elles sont identiques à celles en fibre de verre mis à part qu’elles sont plus légères et plus rigides. Elles assurent une meilleure sensibilité au flotteur. Elles sont parfaitement adaptées aux pêches de beaux poissons à l’agrainage, les pêches où il faut rajouter du fil ou encore lorsqu’il s’agit de pêcher dans les grands fonds (lac de barrage). Les quilles en carbones sont aussi parfaites pour détecter facilement toutes les touches dites « à relever ».

Corps

Il existe des centaines de formes différentes. En règle générale, pour faire simple, on utilise des flotteurs de forme boule (très stable) pour pêcher dans le courant. Les flotteurs de forme poire ou bouteille sont polyvalents et les flotteurs de forme dite « carotte » sont les plus adaptés pour pratiquer les pêches techniques en eau calme.

Balsa
Il s’agit du meilleur matériau qui confère au flotteur une bonne solidité et sensibilité.

Mousse super compétition
Mousse issue de l’aéronautique de très grande qualité, qui ne boit pas l’eau et d’une densité parfaite. À taille égale par rapport à un flotteur en balsa, celui en mousse bénéficie d’un plus petit volume, d’où une sensibilité accrue !

Peinture

L’ensemble des flotteurs qui composent notre gamme bénéficient tous d’une peinture anti-capillarité. Elle a pour caractéristique de ne pas « accrocher » l’eau. Cette peinture assure aussi une parfaite imperméabilité du flotteur.

CNPL 2017

Qu’’il vente, qu’’il pleuve ou qu’’il neige (ce qui est presque toujours le cas), comme à chaque début d’’année depuis plus de 25 ans, les forces vives de la planète pêche se sont retrouvées en Auvergne du 13 au 15 janvier 2017 pour le Carrefour National Pêche & Loisirs. Mobilisant quelques 160 exposants et drainant en moyenne  20 à 25 000 personnes, la 28ème édition du salon de Clermont a confirmé sa place de 1er rendez-vous national de la pêche en eau douce.

L’édition 2017 vit le retour de grands noms à Clermont comme Sert, Sakura, Garbolino, Adam’s, Suissex pour le plus grand plaisir des  amoureux de ces marques et l’arrivée de nouveaux dans la cour des grands comme Fish Connection, Naskan, Black Flagg, Hook’n Fishing, Green Devil et bien d’autres…

Cette édition fut également l’occasion pour les visiteurs de rencontrer des créateurs de renom.
Mads Grosell, alias M. Savage Gear dédicaçait ses créations dont le Suicide Duck et son 3D Rad, énormes succès 2016 tant pour le réalisme de la nage du petit rongeur que pour le côté fun de pêcher avec un caneton.
Yuki Ito, le fondateur de la mythique marque nipponne Megabass était présent sur le stand bondé d’Ultimate Fishing pour présenter notamment le projet Kiss : des cannes Megabass Destroyer spécialement développées pour la France mais nous en reparlerons sûrement…
C’est au coeur du stand Fox, Fox Rage, Fox Cat et Matrix que vous pouviez rencontrer Piotr Piskorski, le fondateur de Salmo, le spécialiste des leurres de très belles factures en bois, entièrement faits à la main et que les aficionados connaissent bien. Maintenant distribués par Fox, les Salmo seront désormais plus accessibles et rencontreront sûrement un succès mérité.

Impossible de présenter ici toutes les nouveautés tant les catalogues 2017 fourmillent de petites pépites. Des leurres de nouvelles couleurs, tailles ou tout simplement des modèles pas encore connus des carnassiers ; des cannes en carbone haut module toujours plus sensibles et résistantes ; des moulinets toujours plus légers et fluides : 2017 sera encore une belle année, malheureusement pas assez longue pour essayer tous ces petits bijoux et assouvir notre passion du poisson.

Vous pouvez retrouvez les meilleurs moments du salon de Clermont 2017 en replay sur Fishing TV.

 

Info Pêche N°45

Pecheur
10 janvier 2017


Le numéro 45 d’info Pêche (janvier – février 2017), inaugure une nouvelle formule avec 8 pages de conseils, astuces et présentation de coins de pêche pour remplir vos bourriches !
Dans ce numéro, nous retrouverez les conseils avisés des meilleurs pêcheurs du monde au coup, anglaise et feeder : Scotthorne, Da Silva, Delannoy Van Schendel, ainsi que 12 pages de tests et de nouveautés, un article sur les nouvelles technologies qui peuvent aussi vous faciliter la pêche au coup, un dossier complet sur le gardon, tout savoir sur le lombric pour traquer les spécimens et bien plus encore…

En 2017, le site Internet d’Info Pêche va prendre encore plus d’importance : ses reportages vidéos ayant eut beaucoup de succès en 2016 avec plus de 45 000 vues rien que sur le Championnat du Monde en Bulgarie.
A cette occasion, Info Pêche avait réalisé une première en retransmettant chaque soir, en léger différé, le résumé de la journée du Championnat du Monde de Pêche en Bulgarie sur son site Internet et sur sa chaîne Youtube. Cela avait commencé le vendredi par le résumé de la dernière journée d’entraînement avec des interviews de champions, des Capitaines et le résumé des deux manches du samedi et du dimanche avec les podiums. Fort de cette expérience, Info Pêche vas retransmettre plusieurs championnats, nationaux et internationaux en 2017 : qu’on se le dise !

La pêche et les Poisson N°860

Dans le numéro 860 (janvier 2017 actuellement en kiosque) de la Pêche et les Poissons, en plus de deux invitations pour le salon de Clermont, retrouvez des dossiers sur les pêches hivernales des carnassiers avant la fermeture (sandres en rivières en crues, brochets dans les plans d’eau), un article de Marc Delacoste sur l’intelligence des truites, le retour en grâce du brochet, un portrait de Samuel Jouon (un pêcheur d’images), le pain en hiver pour la pêche au coup et bien plus encore…

 

 

test du Rapala Shadow Rap Shad

 

2017

Pecheur
1 janvier 2017