Le Chasseur de sanglier N° 243

Pecheur
27 avril 2017

Dans le numéro 243 de mai 2017 actuellement en kiosque du Chasseur de sanglier, le 1er magazine des passionnés du sanglier, retrouvez :

– de la naissance au sevrage des marcassins
– la Coupe de France des chiens courants sur sanglier
– la gorge : au bal des cogneurs et des hurleurs !
– Spaniels : les britishs à tout faire

Sans oublier également les rubriques trophées, point de vue, portrait de champion (Fitou : champion de France de broussaillage), les tests (Fair DC11 Traqueur, lunette de tir Corsica de Bernard Optic) ainsi que la rubrique au coeur des réfions (le Haut-Morvan, le Bas-Rhin / Moselle, le gard,

Retrouvez l’offre d’abonnement du Chasseur de Sanglier sur Pêcheur ainsi que le 1er hors-série spécial grands trophées…

Brochet Sandre Magazine N°103

Dans le numéro 103 de mai-juin 2017 actullement en kiosque de Brochet Sandre Magazine, retrouvez  pleins de secrets d’ouverture :
– brochets : pourquoi je pêcherai gros !
– sandres : l’éloge du dynamisme
– grosses perches d’ouverture : c’est le moment !
– tirez le meilleur parti des chasses
– brochets et poissons nageurs
– grosses truites de lac de barrage
– silures : le coup du soir au vif du bord
– les leurres UV
– Imagerie 3D des sondeurs
– comment choisir son trailer de chatterbait

Mais aussi les rubriques shopping, tests et bien plus encore ! Brochet Sandre Magazine dont vous pouvez retrouver l’offre d’abonnement sur Pecheur.com !

Pêche Mouche N° 120

Pecheur
25 avril 2017

Dans le N° 120 de mai-juin de Pêche Mouche, retrouvez :
– comment choisir sa soie ?
– ombre : misez sur les tricho !
Ephemera Danica, la belle mouche de mai
– lancer horizontal ou latéral : comment passer sous les branches
– le ferrage, un geste à maîtriser
– les jiggs : des nymphes qui ont tout pour plaire
– sèche et nymphe en tandem : le mariage parfait !
– mouche de mai, le temps des belles truites
– il reste des truites sauvages dans nos rivières…
– l’alose à vue : une tout autre pêche

Ainsi que les rubriques techniques (les ailes en quill, les imitations du printemps), les tutos de montage (la laigne, la mouche d’Ormans, le sedge sarcelle, l’autruchonne), les shopping et testset bien plus encore… Incontournable pour les moucheurs de France et de Navarre ! Retrouvez également Pêche Mouche, le numéro 1 de la mouche en France sur le web , Facebook et les l’offre d’abonnement sur Pecheur.

Tuto montage : la mouche d’Ormans

Tique du mouton

Pecheur
24 avril 2017

La tique du mouton (Ixodes ricinus) est une espèce d‘arachnides de la famille des Ixodidae. Même dépourvues d’yeux, les tiques semblent pourtant pouvoir se diriger et même cibler des proies ou certaines zones du corps où la peau est plus fine. La dangerosité de la tique est favorisée par les propriétés anesthésiantes de la salive : il arrive régulièrement que des personnes soient porteuses de tiques se gonflant de sang, sans aucun avertissement sensoriel. Un examen minutieux de la peau s’avère utile après des randonnées dans les herbages ou une partie de pêche car la tique peut transmettre la maladie de Lyme et la méningo-encéphalite.
Crédit photo : Boris Loboda.

Chasseur Français N°1143

Dans le numéro 1143 de mai 2017 du Chasseur Français actuellement en kiosque, retrouvez les dossiers et articles chasse suivants :
– la bécasse : une saison bien atypique !
– l’avenir de la chasse
– le lapin : tout le monde en redemande !
– ectoparasites : la chasse est ouverte

Mais aussi les dossiers pêche :
– carnassier : un gros broc et ça repart !
– ce qui change avec l’arrivée du printemps
– suivi et impact des alevinages de brochets
– la couleur des eaux
– pêchez vit mais bien les brochets !

Ainsi que les rubriques essais chasse (carabine Sako 85 Carbonlight, caméra Bullet Proof 2 de Primos, balles Power-Point de Winchester), les essais pêche (moulinet Sakura Luma 2007FD, canne Verdict d’Abu Garcia), les dossier nature (chlorophylle, le vert du décor ; champigons : la cueillette d’une vie) ainsi que les dossiers jardin et bien plus encore. Le Chasseur Français, une lecture incontournable des amoureux de la vie grandeur nature !

Feeder MasterClass Matrix

Pecheur
21 avril 2017

Une fois de plus Matrix nous proposent une vidéo de 59 minutes riche en contenu, un film spécial pêche au feeder qui est en pleine révolution en France.
Partez au bord de l’eau en compagnie de nos consultants Christophe et Yoann pour deux parties de pêches au feeder différentes. Pêche de vitesse de plaquettes au coeur de l’hiver et une pêche au feeder de petits poissons au milieu des herbiers. Une vidéo 100% Feeder, à la fois technique, initiatique où les beaux poissons se mêleront à de superbes images.

Crapaud accoucheur

Pecheur
19 avril 2017

Le mâle Crapaud accoucheur (Alytes obstetricansporte les oeufs de sa femelle enroulés autour de ses pattes postérieures pendant 20 à 55 jours. Généralement caché dans une cavité humide, il relâche ses oeufs dans l’eau juste avant l’éclosion. Comme tous les amphibiens, cette espèce est en régression et a disparu dans une partie importante de son aire de répartition à cause de la dégradation et du morcellement de son habitat…
(crédit photo : Dave Augustin)

Fast, regular, Slow : quelle action de canne ?

Pecheur
18 avril 2017

Toutes les cannes ne se comportent pas de la même manière que ce soit avec un leurre ou tout autre lest au bout de la ligne et ce indépendamment de sa puissance  : 7-28g étant la plage de puissance la plus commune pour les cannes à leurres…

L’action de la canne désigne globalement la plus ou moins grande courbure d’un blank avec un même grammage. Une canne sans lest sera parfaitement droite et une canne lestée sera courbée suivant son action. Pour faire simple et sans rentrer dans des débats stériles d’esthètes halieutuques,  il existe 3 grandes actions de cannes :

Action de pointe / Fast

Comme son nom l’indique, la canne travaille principalement sur la pointe (environ 1/4 de sa longueur) : seul le scion est courbé. La désignation Fast (ou rapide dans la langue de Shakespeare) peut donc signifier que la courbure arrive rapidement.  A noter qu’entre une canne au repos et une action Fast, certains fabricants tiennent à la motion d’Extra-Fast, donc plus raide que Fast (concept proche de la barre de fer avec des anneaux qui ne plie pas…).
Les cannes d’action de pointe sont parfaites pour animer sèchement des leurres (walking the dog), notamment des leurres durs de surface, mais aussi des rubber jigs, montages texan mais également les gros jerk…
Une action de pointe est une action dite « rapide » et n’est pas la plus simple à utiliser… Cette action bien souvent présente sur des cannes spinning monobrin permet entre autre, des lancers précis et puissants avec des petits grammages à condition de mettre en action le nerf de la canne. Il faut en effet donner un coup de fouet rapide pour que le scion de la canne travaille de façon optimale. C’est aussi une bonne action pour la détection des touches les plus discrètes.

 

Action semi-parabolique / Regular / Moderate

Là aussi, la nomination française semble plus parlante que le terme anglo-saxon Regular (Régulier). Une canne Regular est donc semi-parabolique : elle travaille sur les 2/3 de sa longueur. Une canne Regular /fast sera de fait à mi-chemin entre une action de pointe et une semi parabolique.
Les cannes regular peuvent être considérée comme les plus polyvalentes, idéales pour les leurres qui tirent beaucoup (crankbait), mais également les spinners, les vibrations et les gros swimbaits. Ces cannes « souples » sont faites pour éviter au maximum les décrochés et surtout pour ne pas avoir le bras qui tremble encore le soir après avoir lancé des cranks toute la journée…
La force tranquille ! Rien de tel pour lancer des cranks et autres spinners avec une grande facilité et surtout une grande efficacité. De part cette action, La canne plie d’abord par le scion puis sur le reste du blank, optimise la vitesse de récupération, absorbe les plus grosses touches et évite ainsi de décrocher bons nombres de poissons lors des combats.

Action parabolique / Slow

Une canne parabolique se plie donc sur toute sa longueur (du scion jusqu’au dessus du porte-moulinet). Principalement utilisée pour les cannes anglaises et/ou feeder, rares sont les cannes à leurres avec une action parabolique ! Bizarrement, il n’existe pas à notre connaissance de cannes Extra-Slow (plus parabolique que parabolique peut-être parce qu’une telle canne serait proche d’une nouille molle inefficace pour animer des leurres…).
On retrouve effectivement cette action sur beaucoup de cannes anglaises mais également sur pas mal de cannes mouche. Cette action ne nécessite pas une grande vitesse de mouvements dans les lancers, c’est plutôt le contraire en fait. La canne travaille sur l’ensemble du blank et permet de propulser à grande distance toute en discrétion une soie par exemple sans avoir à forcer. Bien souvent, c’est la canne qui fait tout…

Quelque soit l’action de votre canne ; l’important est ce qu’il y a au bout de la canne, du côté du talon…

 

 

Equilibrer la bobine de son moulinet

Bons nombres de moulinets, qu’ils soient pour la pêche aux leurres, à l’anglaise, au vif, au feeder ; bref tous les moulinets spinning sont généralement livrés avec quelques petites rondelles…
Mais à quoi servent-elles vraiment ?
Tout simplement à ajuster la hauteur de la bobine du moulinet sur son axe afin que l’enroulement du fil ou de la tresse soit parfait pour de longs lancers.

Même si tous les moulinets sortis de leurs boites sont censés être opérationnels et « bien réglés », c’est seulement après le premier remplissage de la bobine que vous pourrez vous rendre compte si vous devez conserver précieusement les rondelles d’ajustement avec le manuel d’utilisation (pour une éventuelle utilisation ultérieure) ou bien utiliser une ou plusieurs rondelles pour ajuster la hauteur de la bobine sur son axe.

Pour rectifier l’enroulement de votre fil ou tresse, il vous suffit de démonter la bobine de votre moulinet pour y ajouter une rondelle d’ajustement ou pour en retirer une si il y en a déjà… Vous pouvez bien sûr consulter le manuel fourni dans la boite : il est toujours bien de lire les conseils du fabricant (surtout les conseils d’entretien) sinon  dévissez simplement le bouton de frein et ses éventuelles rondelles, puis enlever la bobine. Ajouter ou enlever une rondelle d’ajustement puis remonter la bobine, les éventuelles rondelles de frein puis revissez enfin le bouton de frein et le tour est joué !
Il vous suffira de faire un long lancer pour dévider un maximum de fil / tresse puis de mouliner et l’enroulement devrait-être optimal.
Refaire éventuellement l’opération en ajoutant une nouvelle rondelle si besoin…

crédit illustrations : labrax56.blogspot.fr

Écrevisse signal

Pecheur
14 avril 2017

L’écrevisse signal (Pacifastacus leniusculus) ou écrevisse de Californie est originaire du nord-ouest de l’Amérique du Nord. Introduite en Europe pour remplacer les Écrevisse à pieds rouges (Astacus astacus) décimées par une maladie afin de restaurer le commerce de l’écrevisse ; elle est devenue invasive, supplantant en quelques décennies les dernières populations d’espèces autochtones là où les deux espèces sont « mises en concurrence » pour les ressources du milieu…
Crédit photo : magickahlubina