Playeur.co

Pecheur
14 décembre 2016

Picto engrenagesVous n’avez jamais pêché de votre vie mais vous souhaitez taquiner la dorade en surfcasting le temps d’un week-end en famille à la Baule ; vous êtes pêcheur de carpes et souhaitez essayer le black bass en float tube à l’occasion d’une virée entre copains sur le Lot ; vous pêchez au feeder mais vous désirez essayer la mouche juste pour voir si au milieu coule la rivière… au lieu d’investir dans du matériel de pêche que vous n’utiliserez peut-être pas à l’avenir : louez-le en toute simplicité !

playeur-location-materiel-peche
Si vous ne faites du papier peint que tous les 10 ans : est-ce que vous allez acheter une décolleuse pour rénover la chambre du petit dernier ? Bien-sûr que non, vous allez la louer le temps des travaux puisque vous ne vous en resservirez pas de si tôt ! Et bien désormais, vous pouvez faire de même avec le matériel de pêche…

L’usage plutôt que la propriété

Playeur.co est la plateforme communautaire qui met en relation des pêcheurs souhaitant louer leur matériel de pêche, en quelque sorte le Airbnb de la pêche…

En plus de l’économie que représente une location par rapport à l’achat d’un bien pour une utilisation anecdotique ; ce modèle économique, la consommation collaborative, s’inscrit dans une démarche de consommation raisonnée (voire éthique), génératrice de lien social où l’usage est privilégié plutôt que la possession d’un bien… A quoi bon posséder un bien que vous n’utilisez pas ou peu ?

Du C to C gagnant gagnant

Le pêcheur qui propose son matériel à la location le rentabilise entre deux utilisions (plutôt que de le laisser prendre la poussière) ; le pêcheur occasionnel souhaitant louer du matériel économise en n’achetant pas un produit inutile à long terme et peut ainsi accéder à des produits à plus grande valeur ajoutée (plus haut de gamme) que ce qu’il n’aurait acheté pour une utilisation occasionnelle (achèteriez-vous la Rolls des moulinets pour l’utiliser 1 jour par an ?).
L’autre avantage de louer du matériel à un particulier (surtout si c’est un habitant de la région où vous souhaitez pratiquer) sera d’utiliser du matériel parfaitement adapté aux parcours du coin, de ne pas avoir à le transporter (puisque vous le louerez à un local) et avec un peu de chance, vous bénéficierez peut-être de conseils, bons plans voire d’un compagnon de pêche si votre loueur souhaite vous accompagner sur ses terrains de jeu…

aristote

Jérôme est parisien et adepte du streetfishing : il aime gratter le dessous des péniches à la recherche des perches de la Seine au pied de la Tour Eiffel…
En déplacement professionnel dans le Vaucluse, il souhaite s’essayer à la mouche sur la Sorgue, une rivière mythique pour tous les moucheurs de l’hexagone. En tant que pêcheur de carnassier, il ne possède pas d’ensemble mouche ; ne sachant pas si il aura de nouveau l’occasion de pratiquer cette nouvelle technique, il a donc décidé de louer sur Playeur.co une canne (8′ soie #5) et moulinet à un avignonnais connaissant parfaitement bien cette rivière :

« Je pêche quasiment que le carnassier en light et plus occasionnellement en bigbait dans les rares lac de la région parisienne.  Pour m’essayer à la mouche, je ne voulais pas acheter un combo dont je n’aurais surement pas besoin dans l’avenir puisque les rivières à truites sont rares près de Paris. Avec Playeur, j’ai put louer à Sylvain (40€ la journée) un de ses combo pour voir si j’étais capable de poser correctement une mouche et prendre ma première truite sur un gobage par la même occasion.
Rendez-vous pris un samedi matin à l’Isle-sur-la-Sorgue où après les tractations financières, Sylvain me confia son ensemble, accompagné d’une de ses boites de mouches qui fonctionnent à priori bien dans le coin (ce qui n’était pas prévu : encore merci Sylvain 😉 ) et cerise sur le gâteau : quelques hotspots sur la Sorgue à prospecter en priorité…
Bon, on s’improvise pas moucheur, j’ai bien vu des gobages, beaucoup de poissons actifs sur de éclosions de fou mais mes posés de débutant ont effrayés toutes les farios ! Heureusement, j’ai quand même réussit à piquer 2 truitelles en nymphes : la fameuse chance du débutant ! « 

Boire l’eau de sa rivière…

Pecheur
21 avril 2016

Vos avez toujours rêvé de boire l’eau de votre rivière, réservoir ou lac préféré sans prendre de risques inconsidérés pour votre santé? C’est désormais possible grâce à un petit gadget prévu pour filtrer efficacement l’eau de boisson. (Lire la suite)

Capture d’écran 2016-05-03 à 15.56.19

Comment enlever un hameçon

Pecheur
14 avril 2016

Picto engrenagesUne solution pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent aller aux urgences…

hookremove

© Tim Barker – saltwatersportsman.com