No pasaran !

20121118142912-f2b2e3ee copie

Après la Suisse et l’Allemagne où la pratique du no-kill est interdite, c’est peut-être au tour de l’Espagne où la loi 42/2007 va peut-être être votée…
Concrètement, cette loi a pour finalité l’interdiction de relâcher des poissons non endémiques (non originaires d’Espagne) ; sont notamment visés les brochets, silures, black-bass, sandres et carpes… Outre la mort annoncée du tourisme halieutique et des hotspot réputés comme Méquinenza (la Mecque du bass en Europe), c’est malheureusement la fin d’une pêche sportive et plus respectueuse qui est visée par cette loi. Victoire d’écologistes extrémistes ou mouvement de fond européen rétrograde visant à revenir à l’époque bénie où la pêche n’était qu’une activité de subsistance, peut-être l’épée de Damocles espagnole servira d’électrochoc et permettra aux pêcheurs français de se mobiliser à leurs tours pour éviter la propagation d’une telle pensée liberticide.

Une chaîne de solidarité voit le jour sur Facebook avec l’hashtag #nuncateabandonare (je ne t’abandonnerai jamais) alors si vous êtes identifié par des amis, si vous vous sentez concerné par le no-kill : faites tourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *